Miquel Navarro
Ville-muraille (Ciudad muralla), 1995–2000
Aluminium et zinc
Dimensions totales variables
Guggenheim Bilbao Museoa


Salle 202

En savoir plus

Miquel Navarro est considéré comme une des voix les plus personnelles de la sculpture espagnole contemporaine. Ville-muraille (2000–01) constitue une des œuvres les plus représentatives de sa production artistique, caractérisée par la création d’espaces pour la confrontation d’idées. C’est en 1973 que Navarro réalise sa première « ville » et depuis lors, il n’a pas cessé de réviser notre notion de l’espace, de la construction, du lieu et du corps humain comme mesure. Ses paysages sculpturaux, inspirés du tissu urbain, se composent d’éléments architecturaux qui agissent comme des véhicules formels pour transmettre à l’observateur l’expérience du paysage de la ville. Navarro invite à parcourir ces installations urbaines, ainsi qu’à réfléchir sur la notion d’échelle humaine et sur la différence entre le réel et le mental. L’ordre et le désordre de la société industrielle apparaît clairement dans des sculptures comme Ville-muraille, dans lesquelles Navarro synthétise et traduit la dialectique complexe qui existe entre l’architecture et la sculpture. Selon l’artiste, même ses « sculptures les plus schématiques, sans cesser d’être figuratives, permettent de suivre la trace de l’homme.»

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de Cookies.