Alex Katz
Ursula souriante 2 (Ursula Smiles 2), 1993
Huile sur lin
243,8 x 182,9 cm
Guggenheim Bilbao Museoa


Salle 203

En savoir plus

La série Sourires (1993–94) de l’américain Alex Katz, est formée de onze portraits de femmes sur fond noir. En général, Katz fait appel à son cercle le plus proche pour peindre ses portraits, par exemple, sa femme ou ses amis, qu’il identifie grâce à leur nom dans le titre des tableaux. Dans cette série, la neutralité et la froideur du fond sont en contraste avec le caractère informel des sourires. Ce contraste est amplifié avec la surexposition à la lumière, une ressource davantage associée à la photographie qu’à la peinture, qui accentue le caractère plat des portraits. Le sourire est un élément central et renforce l’ambiguïté des tableaux. L’amabilité et la proximité du geste sont contrecarrées par la tension évidente de l’expression faciale de certains de ces portraits.
Bien que son œuvre soit figurative, Katz ne cherche pas à capter la personnalité du modèle représenté mais à éveiller une réflexion plus profonde sur la nature de la représentation et la perception des images. L’analyse de la relation entre le fond et la forme est une constante dans sa trajectoire picturale et la décision d’utiliser de grands formats dans l’exécution des portraits est également caractéristique de son œuvre. Mentionné à certaines occasions comme intégrant du mouvement Pop, l’artiste nie cette appartenance.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de Cookies.