Robert Rauschenberg
Barge, 1962–63
Huile et encre sérigraphiée sur toile
203 x 980 cm
Guggenheim Bilbao Museoa et le Solomon R. Guggenheim Museum, New York, acquis grâce aux contributions de Thomas H. Lee et Ann Tenenbaum ; des membres du Comité international du Directeur et du Comité Exécutif : Eli Broad, Elaine Terner Cooper, Ronnie Heyman, J. Tomilson Hill, Dakis Joannou, Barbara Lane, Robert Mnuchin, Peter Norton, Thomas Walther et Ginny Williams ; Ulla Dreyfus-Best, Norma and Joseph Saul Philanthropic Fund, Elizabeth Rea, Eli Broad, Dakis Joannou, Peter Norton, Peter Lawson-Johnston. Michael Wettach, Peter Littman, Tiqui Atencio, Bruce et Janet Karatz, et Giulia Ghirardi Pagliai 97.4566


Salle 206

En savoir plus

Robert Rauschenberg et Cy Twombly sont deux des figures les plus remarquables et influentes de la scène artistique de la seconde moitié du XXe siècle. Après une formation au Black Mountain College de Caroline du Nord, au milieu des années 1950, ils ont déjà développé leur propre langage visuel. En contraste avec les gestes héroïques caractéristiques de l’Expressionnisme Abstrait, les traits calligraphiques de Cy Twombly, parfois simplement réalisés en noir sur des surfaces peintes en blanc, sont souvent comparés à des graffitis. Ce vocabulaire apparemment abstrait peut renfermer un contenu culturel profond, puisque Twombly inclue souvent dans son œuvre des références directes à la littérature classique et à la mythologie. De son côté, Robert Rauschenberg peut être considéré comme le précurseur de l’Art Pop, carses Combines (ou combinés) — en partie des peintures et en partie des sculptures — incluent des objets quotidiens trouvés dans la rue et des images extraites de revues et de journaux. Cependant, les œuvres de Rauschenberg reflètent les gestes caractéristiques de la main de l’artiste, un trait qui les différentie de l’esthétique froide et impersonnelle du Pop. Les pièces ici représentées sont deux des œuvres les plus iconiques des deux artistes : Barge (1962–63), toile réalisée par Rauschenberg en 24 heures seulement, est un des meilleurs exemples des peintures sérigraphiées dynamiques que l’artiste commence à réaliser dans les années soixante. Quant aux Neuf discours sur Commode (1963), son titre renvoie au funeste gouvernement de l’empereur Aurélien Commode (r. 177−192 ap. J.-C.). La succession de toiles individuelles qui constituent cette œuvre suggère une narrative d’une grande émotion, développée à travers des images abstraites.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de Cookies.